Des propos diffamatoires: demande de rétractation à la Caisse Desjardins des Trois-Rivières. 27 janvier 2011.

Bonjour à chacune et chacun,

Le 10 mars 2011, j’écrivais le dernier de 8 articles (incluant les deux articles intitulés « parenthèse ») en lien avec les événements graves survenus le 20 avril 2009 à l’assemblée générale annuelle de la Caisse Desjardins des Trois-Rivières (intimidation par un fier-à-bras). À la toute fin de cet article, j’avisais les lectrices et lecteurs que je devais retenir temporairement la suite de ma présentation des événements; la raison principale de cette retenue tenait au fait que je venais de recevoir un « Avis d’exclusion unilatérale » pour diffamation de la part de la direction de la Caisse Desjardins des Trois-Rivières.

Aujourd’hui, je suis à même de vous présenter les faits qui ont justifié (au seul jugement de la direction de la Caisse), mon exclusion unilatérale de la Caisse où j’étais membre depuis plus de 37 ans.

Je profite de ce nouvel article pour vous informer que je me dois de reporter à plus tard mes conclusions sur l’oeuvre actuelle des fondateurs du Mouvement Desjardins et ses fondements démocratiques; de nouveaux événements se sont produits en mars et avril 2011 que je vais relater au cours des prochains articles. Ces événements viennent renforcer la nécessité des changements que j’ai proposés à l’ombudsman du Mouvement Desjardins le 19 mai 2010, ainsi qu’au comité exécutif de la Caisse Desjardins des Trois-Rivières le 13 septembre 2010 (voir annexe 24 et 25 de l’article du 1er février 2011). À ce jour (fin août 2011), aucune information n’est venue des autorités Desjardins qui laissent penser que les changements proposés sont en cours de réalisation pour le bénéfice des membres.

Je précise à nouveau que cette dissertation a pour seule fin d’informer chacune et chacun d’entre vous, et de permettre aux autorités concernées de mieux corriger les lacunes dont souffrent les membres du Mouvement Desjardins. Rappelons aussi que ces lacunes et errances de gestion viennent finalement d’être reconnues (avril 2011 à l’émission « RDI Économie ») par l’ex-président du Mouvement Desjardins, monsieur Claude Béland, principal artisan des démérites actuels de la « Bank of the year 2010″. La grande question que nous devons tous nous poser est la suivante : la démocratie au travers la vie de ses institutions évolue-t-elle vers plus de respect de ses valeurs ou, au contraire, se dirige-t-elle vers un dangereux rétrécissement où l’humanité, l’économie et ses richesses ne seront plus considérées que sous son seul aspect financier?

Mise en situation : bref rappel.

Devant le silence des autorités « Desjardins » (Caisse des Trois-Rivières et Mouvement), et leur refus (toujours) de traiter ma plainte du 1er mai 2009, j’ai entrepris le 19 novembre 2010 de faire une demande de documents auprès du directeur général de la Caisse  (voir annexe 38 ci-dessous). Ce n’est que le 21 janvier 2011 (2 mois plus tard) que j’ai reçu la réponse du directeur général. Je reproduis à l’annexe 39 cette réponse du directeur général que j’ai jugé diffamatoire sur ma personne, car diffusée en copie conforme à deux personnes de qui j’attendais une aide à la résolution adéquate de ma plainte du 1er mai 2009 en lien avec les événements graves du 20 avril 2009. Je fais remarquer le détail suivant : dans la réponse du directeur général de la Caisse, une erreur de date s’est produite dès le début de sa réponse; il disait donner suite à ma lettre du « 19 décembre 2010″, alors que je lui avais adressé ma lettre en date du 19 novembre 2010.

Face aux prétentions injustifiées du directeur de la Caisse, j’ai demandé à ce dernier de se rétracter (voir ma lettre du 27 janvier 2011 à l’annexe 40) auprès des personnes à qui il avait expédié en copie conforme sa lettre du 21 janvier 2011. Et c’est précisément sur cette demande de rétractation (ma lettre du 27 janvier 2011: l’annexe 40) que la direction de la Caisse a entrepris les procédures d’exclusion unilatérale de ma personne comme membre de plein droit de la Caisse Desjardins des Trois-Rivières pour diffamation de l’autorité.

Prochain article : Avis d’exclusion de la Caisse Desjardins des Trois-Rivières et ma soutenance argumentaire contre cette exclusion unilatérale.

ANNEXE 38: 

Trois-Rivières, 19 novembre 2010

Caisse Desjardins des Trois-Rivières

a/s du directeur général

Objet: Demande de documents

Monsieur,

J’aimerais que vous me fassiez parvenir d’ici le 19 décembre 2010, les règlements et la façon de procéder pour ajouter des points à l’ordre du jour d’une assemblée générale annuelle d’une Caisse Desjardins. Attendu que le président de la Caisse n’a pas retenu ma demande lors de l’assemblée du 21 avril 2010 (demande proposée et secondée), il est donc de mise que les membres connaissent précisément les procédures à suivre à cette fin.

J’aimerais, de plus, que vous me fassiez parvenir une copie du film de l’assemblée générale annuelle du 20 avril 2009 où nous pouvons vous entendre (voir) déclarer que des membres ont demandé d’empêcher certains membres de prendre la parole à cette assemblée générale annuelle, et où l’on me voit être intimidé et intimé à cette fin par un individu qui n’a pas pris la parole au microphone à la suite de ma propre tentative.

Je vous rappelle qu’une agression désigne tout acte de violence physique, verbale ou psychologique, intentionnel ou non, envers une personne ou envers les biens appartenant à cette personne ou utilisés par celle-ci.

L’agression peut se manifester sous les formes suivantes :

  • paroles, gestes, comportements, attitudes, menaces, intimidations, libelle diffamatoire, propos injurieux ou grossiers, chantage ou tout autre agissement inapproprié et perturbateur, portant atteinte à la dignité, l’intégrité et la sécurité de la personne visée en raison de son caractère répété ou de sa gravité;
  • voies de fait, assaut, acte de vandalisme, etc.;
    • comportements importuns et offensants pouvant déclencher une situation de crise s’ils ne cessent pas à l’intérieur de courts délais.

Votre collaboration est essentielle au bon dénouement de ces graves événements, et pour la pérennité du Mouvement Desjardins.

Je vous remercie de votre bonne attention.

François Champoux

c. c.: – Madame Monique F. Leroux, présidente du Mouvement Desjardins, et - Autorité des marchés financiers

ANNEXE  39

Caisse Desjardins des Trois-Rivières

Trois-Rivières, le 20 janvier 2011

A/S de Monsieur François Champoux

OBJET: Demande de documents

Monsieur,

Pour donner suite à votre lettre du « 19 décembre 2010″, nous vous informons de ce qui suit.

Concernant votre demande d’obtention des règlements de la Caisse Desjardins des Trois-Rivières (ci après: la « Caisse »), nous vous faisons remarquer que la Caisse vous les a déjà fournis avant sa dernière assemblée générale en avril 2010. Par contre, vous trouverez en annexe copie des nouveaux articles 4.6 et 4.7 qui ont été ajoutés au règlement de régie interne lors de cette assemblée.

Pour ce qui est de la façon de procéder pour l’ajout d’un point à l’ordre du jour, nous vous réitérons que vous pouvez effectuer une proposition d’amemdement d’ajout d’un point à l’ordre du jour lors de l’assemblée générale annuelle, proposition qui doit être appuyée et acceptée par la majorité des membres réunis en assemblée.

Nous vous rappelons, pour vous l’avoir déjà expliqué verbalement à plusieurs reprises, que votre proposition d’amendement à l’ordre du jour de l’assemblée d’avril 2010 avait été rejetée par les membres. Cette procédure correspond à celle suggérée par la Fédération des caisses Desjardins du Québec.

Maintenant, en ce qui concerne de votre autre demande visant l’obtention d’un film, nous vous informons que l’assemblée n’a pas été filmée ou enregistrée.

Quant aux autres faits auxquels vous faites allusion, lesquels ont déjà fait l’objet d’une plainte, nous vous faisons remarquer que la Caisse y a donné suite, que vous avez également eu réponse de l’Ombudsman du Mouvement Desjardins et que votre dossier est présentement traité par l’Autorité des marchés financiers.

Par conséquent, veuillez prendre acte que nous ne donnerons plus suite à quelque nouvelle communication de votre part en relation avec les plaintes actuellement sous étude par l’Autorité des marchés financiers.

Veuillez agréer, Monsieur, nos salutations distinguées.

signé par le directeur général de la Caisse Desjardins des Trois-Rivières

C.C.: – Ombudsman, Bureau de l’Ombudsman du Mouvement des caisses Desjardins, et - Autorité des marchés financiers

ANNEXE 40

Trois-Rivières, 27 janvier 2011

Caisse Desjardins des Trois-Rivières,

a/s du directeur général

Objet; demande de rétractation et de rétablissement des faits

Monsieur,

Dans votre lettre du 20 janvier 2011, vous avez tenu des propos diffamatoires et mensongers à mon égard, propos que vous avez communiqués à l’ombudsman du Mouvement Desjardins, ainsi qu’à l’Autorité des marchés financiers. C’est tout à fait inadmissible.

Aussi, d’ici le 11 février 2011, je vous demande de vous rétracter honorablement auprès de ces personnes afin de rétablir les faits véridiques et réhabiliter ma réputation ainsi entachée. De plus, je vous demande de m’aviser de vos corrections par correspondance en ce sens auprès des autorités précitées, en m’expédiant une copie de chacune de celle-ci.

Et dans ce but, je précise :

  1. D’abord, ma lettre était datée du 19 novembre 2010 et non du 19 décembre 2010. Cette dernière date était celle à laquelle j’attendais les informations demandées. Vous n’y avez donné suite que le 20 janvier 2011 (2 mois plus tard).
  2.  Dans ma lettre du 19 novembre 2010, je ne demandais pas les règlements de régie interne de la Caisse, mais bien « les règlements et la façon de procéder pour ajouter des points à l’ordre du jour d’une assemblée générale annuelle d’une Caisse Desjardins. » Dois-je vous préciser et vous rappeler que ma proposition dûment secondée n’a jamais fait l’objet d’une demande de vote de la part du président de l’assemblée auprès des membres réunis le 21 avril 2010 en assemblée générale annuelle? Si c’est la façon de faire pour ajouter un point à l’ordre du jour, il y a donc eu vice de procédure, car jamais il n’y a eu une demande de vote par le président sur ma proposition dûment secondée.
  3.  Vous mentionnez que vous me réitérez la façon de procéder pour ajouter un point à l’ordre du jour; cette affirmation est mensongère et calomnieuse : personne de la Caisse Desjardins des Trois-Rivières ne m’a donné l’information à cette fin avant le 20 janvier 2011. Ma lettre du 19 novembre 2010 demandait justement cette information, car, pertinemment, les règlements de régie interne ne mentionnent absolument rien à cette fin.
  4.  Votre paragraphe suivant, que je cite ci-dessous, est diffamatoire et me dénigre outrageusement, car il est totalement faux :

« Nous vous rappelons, pour vous l’avoir déjà expliqué verbalement à plusieurs reprises, que votre proposition d’amendement à l’ordre du jour de l’assemblée d’avril 2010 avait été rejetée par les membres. »

Il n’y a jamais eu une demande de vote sur ma proposition (carrément oubliée par le président), et prétendre qu’il y a eu un vote sur ma proposition est une pure fabulation. Des témoins peuvent confirmer le tout. Vous ne pouvez préciser quand vous me l’avez expliqué verbalement à plusieurs reprises, comme vous dites, ni même prouver vos affirmations. Si cela avait été vrai, pourquoi aurais-je demandé le 19 novembre 2010 la façon d’ajouter un point à l’ordre du jour si ma proposition avait été battue comme vous le prétendez faussement?

5.   Enfin, il est faux de prétendre que votre Caisse et l’ombudsman du Mouvement Desjardins ont traité ma plainte du 20 avril 2009, laquelle relatait des comportements d’agression de la part de la haute direction de la Caisse Desjardins des Trois-Rivières. Il y a eu plutôt diversion de la part de toutes ces autorités, lesquelles sont restées complètement muettes sur les gestes graves reprochés :

  • pendant que j’essayais de transmettre mon message à l’assemblée du 20 avril 2009, votre déclaration que des membres vous ont demandé d’empêcher certains membres de prendre la parole à l’assemblée générale annuelle,
  • l’intimidation que j’ai subie à cette fin par un fier-à-bras.

En terminant, permettez-moi de vous témoigner ma surprise et mon scepticisme quant à la non-production d’un film de l’assemblée générale annuelle du 20 avril 2009; cette assemblée marquait l’apothéose du centième anniversaire de fondation de la Caisse des Trois-Rivières. Troublant quand même que votre comité organisateur n’ait pas pensé garder sur vidéo un tel événement! Il y avait pourtant des caméras qui m’ont filmé lors de mes tentatives de prise de la parole; je me suis personnellement bien vu sur l’un des écrans géants en circuit fermé.

Dans l’attente de votre digne rétractation (d’ici le 11 février 2011), je vous remercie, monsieur, du souci que vous manifesterez afin de corriger votre lettre du 20 janvier 2011, ses mensonges et ses dénigrements auxquels vous m’avez accablé injustement à l’endroit de messieurs l’ombudsman et l’Autorité des marchés financiers.

François Champoux

c. c. M. ombudsman du Mouvement Desjardins, et M. Autorité des marchés financiers

Mots-clés : , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :